• The Curious Metisse

Défi Octobre Sobre


L'été a officiellement quitté Toronto. Le changement de température est presque imperceptible au début. C'est un vent froid le matin. Un ciel légèrement plus gris lorsque vous regardez à l'extérieur. Et puis un jour, vous vous réveillez à 7 h 15, comme tous les jours de la semaine, et vous vous rendez compte qu'il fait noir dehors.


J'aime l'automne, particulièrement au Canada. Il ne pleut pas aussi souvent qu'en Belgique. Vous pouvez commencer à retirer les vêtements plus chauds de la profondeur de votre placard et jouer avec les superpositions. Les arbres prennent soudain vie. Les verts commencent à s'estomper au profit des jaunes, des oranges et des rouges profonds.


L'automne amène également une autre période intéressante - le Défi Octobre Sobre. Certains le connaissent comme Dry January. Quand je l'ai mentionné au bureau, j'ai également entendu parler d'un Septembre Sobre et d'un Dry February: Le mois importe moins que le concept, qui reste le même. Arrêtez de boire de l'alcool pendant un mois et faites un don à un organisme de bienfaisance avec l'argent économisé. Certains sites Web promettent des peaux plus belles, des nuits plus reposantes et même une perte de poids. En même temps, vous contribuez au bien de l’humanité en redonnant à votre communauté. De toute évidence, c'est une situation gagnant-gagnant.


Eh bien, oui et non. En faisant un peu de recherche à ce sujet, il ne semble pas que les avantages pour la santé soient si clairs. Dans l'ensemble, tout dépend de votre consommation moyenne d'alcool. Si vous êtes un buveur occasionnel, il semble peu probable que la réduction de la petite quantité d'alcool que vous consommez changera radicalement la façon dont vous vous sentez. D'un autre côté, si vous êtes actuellement un étudiant qui se saoule plusieurs fois par semaine, vous verrez très certainement une différence.


Alors pourquoi le faisons-nous ? Pourquoi les défis mensuels sont-ils devenus si populaires ?


Cela a du sens, si vous me demandez mon avis. Tout le monde aime recevoir des louanges de sa famille et de ses amis, les gens avec qui nous interagissons régulièrement. Les médias sociaux ont cependant changé cela. De nos jours, on peut recevoir des louanges de parfaits inconnus. Alors maintenant, au lieu d'agir pour le bien de l’humanité et de n'en parler à personne, nous agissons pour le bien de l’humanité et le disons à tout le monde.


Ce n'est pas la seule raison pour laquelle Octobre Sobre est devenu si populaire. Les défis de 30 jours ne sont pas nouveaux. Nous sommes attirés par eux comme des papillons de nuit à la lumière. C'est biologique. Les humains aiment être productifs et accomplir des tâches. Cela nous fait nous sentir bien dans notre peau. Octobre Sobre est une tendance bien-être, de la même manière que le chou frisé et une tartine d’avocat.


Devinez quoi ? J'adore les tartines d’avocat.


J'ai décidé d'essayer cette année. J'ai également établi des règles différentes. Beaucoup de gens le font. Certains décident non seulement d’arrêter l'alcool, mais aussi d'autres substances nocives comme le sucre et les glucides. D'autres estiment qu'ils passent trop de temps sur leur téléphone et imposent une limite de temps par jour. Les plus extrêmes d'entre nous pourraient même interdire tous les appareils électroniques pour le mois.


Je me suis décidé à ne consommer ni alcool ni marijuana. J'ai dû cependant modifier un peu les dates pour me conformer à mon propre programme. J'ai coupé l'alcool une semaine avant le 1er octobre pour que ma date limite corresponde à la conférence nationale de l'organisation pour laquelle je travaille. Je veux peut-être arrêter l'alcool pendant un mois, mais nous parlons d'une semaine de travail intensive et complète avec un accès gratuit et illimité au vin. Je ne peux pas dire non à ça, je ne suis pas super-femme non plus.


Mes motivations sont également plus égoïstes. Je n'ai pas l'intention de donner à une œuvre caritative, et je ne le fais pas nécessairement pour ma santé. Ma consommation d'alcool a nettement diminué depuis mon arrivée au Canada. Moins d'amis signifie beaucoup moins de raisons de sortir boire un verre. Deuxièmement, boire coûte vraiment cher. Même avec mon routine actuelle - environ un verre par jour, soit une pinte d'IPA ou un verre de vin - je peux facilement dépenser plus de 100 $ en alcool par mois.


Plus que tout, j'ai décidé d’arrêter l'alcool pour me prouver que je pouvais. Bien que je ne bois pas beaucoup, je bois régulièrement. J'en suis venue à m'attendre à boire un verre tous les jours et je n'aimais pas ça. Je voulais tester ma volonté. C’est le cas. Pas d'une manière énorme, pas de la façon dont j'avais envie de cigarettes quand j'ai arrêté de fumer l'année dernière, mais assez pour m’y faire penser de temps en temps.


J'ai vu un peu de changement au niveau de ma santé et mon bien-être en général. Ma consommation d'alcool n'était pas assez élevée pour me faire sentir différente, mais pas de marijuana a eu un effet beaucoup plus perceptible. Je ne fume pas beaucoup, mais je fumais régulièrement, toujours avant de me coucher. Je l’utilise pour me détendre et m'aider à m'endormir.


Maintenant, je sais que la marijuana est encore entouré de stigmat. Les mentalités ont beaucoup changé au Canada depuis la légalisation, c'est pourquoi je suis à moitié à l'aise d'en parler - bonjour maman ! Je dirai simplement ceci : si vous buvez de l'alcool, alors je ne veux pas entendre le moindre jugement de votre part. L'alcool vous tuera. La marijuana ne le fera pas.


L'inconvénient de l'herbe, pour moi personnellement, c’est les munchies. Ohh qu’est-ce que je peux manger ! Je peux facilement manger un demi gâteau aux bananes en une seule séance, plus une pinte de bleuets, et très probablement un paquet entier de bonbons sûrs si je peux mettre la main dessus. Le reste du temps je suis reconnaissante d’être trop fainéante pour aller au magasin, car je sais que je ne peux pas me contrôler.


Arrêter de fumer a immédiatement arrêté mon envie de sucreries. Je dois préciser que j’ai rarement envie de sucre au départ. Je mange de la nourriture salée à chaque repas, y compris le petit déjeuner et les collations. La seule fois où vous me verrez manger des biscuits, c'est au bureau, et c'est uniquement parce qu'une de mes collègues cuisinent des desserts délicieux.


En conséquence, après seulement une semaine, j'ai déjà vu des changements au niveau de mon corps. Auparavant, j’équilibrais mon alimentation « excessive » avec du sport régulier. Maintenant que j'ai arrêté les sucreries, mon corps s'est rapidement débarrassé de l'excès de graisse. Je ne possède pas de balance, donc je ne peux pas vous dire combien de poids j'ai perdu, mais je suis plus mince et la cellulite sur mes jambes a presque disparu.


Avec l'argent économisé, j'ai décidé de m'acheter un joli manteau. Il sera parfait pour la superposition, comme je vous le disais plus haut. Plus sérieusement, je voulais acheter un manteau de mi-saison depuis un moment maintenant, mais je ne pouvais jamais justifier le coût à la lumière de mon budget. Arrêter l'alcool et la marijuana m'a permis de me faire plaisir sans sortir de mon budget mensuel.


Jusqu'à présent, je suis super satisfaite de mon choix. La sobriété fait du bien. Mais soyons honnêtes. J'attends ce premier verre de vin dans quelques semaines avec impatience.

©2018 by The Curious Métisse. Proudly created with Wix.com